top of page

Le "Mal-à-dit"



Il est de mieux en mieux admis et compris que nos émotions ont un rôle dans l’apparition de maladies. De plus en plus, nous découvrons les liens qui agissent entre ces deux corps, le corps physique et le corps émotionnel.

Ainsi, il est avéré que certaines émotions peuvent se cristalliser dans l’organisme, agissant sur l’une ou l’autre des parties du corps, un organe, un muscle, un réseau de nerfs, selon nos fragilités et nos prédispositions…De là, nous « somatisons ».

D’où l’intérêt croissant de prendre soin de soi, et d'apprendre à gérer/libérer ses émotions pour éviter que les déséquilibres ne s’inscrivent dans nos corps. Car quand la maladie apparaît, le « mal-à-dit » exprimé à travers le corps nous invite vivement à prendre conscience de ce qui n’a pas été, de ce qui ne va pas dans notre être tout entier.


Il n’est pas toujours facile de comprendre ces liens mais la sagesse empirique de quelques médecines traditionnelles nous sont parvenues aujourd’hui. Voici un petit tour des principaux organes du corps et de ce qu'ils ont à nous dire !

Thyroïde : sentiments d’humiliation et charges émotionnelles accusatrices.

Poumons : perdre la capacité à recevoir et à « respirer » les problèmes indique un refus de prendre la vie comme elle vient une pneumonie peut signifier que vous êtes fatigué de la vie et ne vous laisserez pas soigner.

Coeur : signes d’un probable manque de joie et d’une incapacité à vous aimer vous-même et à aimer les autres ; centre d’amour et de sérénité.

Foie : signes de colère et de peur refoulées sur de longues périodes. D’où la fameuse expression : « se faire de la bile ».

Estomac : peur & angoisse d’être incapable d’assimiler la nouveauté et l’inconnu ; les choses avalées sont difficiles à digérer, comme les modèles de l’enfance et le conditionnement familial et scolaire ; un ulcère est de la colère qui ronge les entrailles ; un ventre noué renferme des sentiments anxieux ; la peur du rejet crée l’indigestion d’anciennes pensées, idées et émotions qui ne s’accordent plus avec votre vie actuelle.

Rate : comportement obsessionnel ; accumulation d’affaires inachevées avec des relations passées ; peut être liée à la mort d’un être cher (parent ou compagnon) ou à un travail ou un style de vie créant des liens conflictuels avec le passé.

Glandes surrénales/reins : hyperactivité du système nerveux sympathique, poussées d’adrénaline, guérison du système immun global; problèmes : autocritique, sentiments de honte et de déception de soi et de la vie ; confusion, signe de sentiments refoulés, en particulier la colère ; état de choc, traumatisme, maladie, opération, déséquilibre émotionnel, stress, allergies, faible énergie et réponse de peur.

Vésicule biliaire : signe de colère muée en amertume ; sentiment durcis et développement d’une fierté condamnatrice.

Pancréas : la douceur a quitté la vie ; l’éclat, le miel, le sel ont disparu, compensés par un comportement trop gentil ou trop « mielleux ».

Abdomen : siège des émotions, renfermant les sentiments les plus profonds, centre de la sexualité, système digestif.

Intestins : la constipation indique une répression des sentiments, généralement la colère, la peur et la culpabilité ; sentiments d’être enchaîné au passé, refus d’avancer. Diarrhée et colites sont le signe d’une libération d’émotions, pensées et idées anciennes, non traitées pour autant ; peur et rejet des choses qui pourraient vous nourrir.

Organes génitaux : problèmes liés à la survie, peur de la vie ; reliés au premier chakra.

Ovaires/utérus : signes de colère rentrée contre les hommes ; problèmes non résolus concernant : naissance, avortement, fausse couche, viol, inceste, abus, peur, culpabilité et colère contre la sexualité.

Vessie : s’accrocher à des sentiments du passé comme une colère rentrée ; peut être lié une peur ou une culpabilité d’ordre sexuel ; peur de lâcher prise accompagnée d’anxiété.

Prostate : culpabilité sexuelle, colère contre les femmes ; sentiments d’impuissance et d’inutilité, problèmes concernant la naissance, inceste et abus sexuels.

Testicules : représentent l’énergie mâle ; des problèmes dans cette zone peuvent résulter d’une peur et d’un rejet de l’énergie masculine.

Ainsi, ce qui n’est pas libéré, guéri d’un point de vue émotionnel, peut s’ancrer dans le corps, qui lui, finit par l’exprimer. Comme chaque organe est relié par le système nerveux (réseaux de nerfs, plexus nerveux) à la colonne vertébrale, il existe aussi des correspondances entre les vertèbres douloureuses qui sont en lien avec les organes, et indirectement, en lien avec l’émotionnel, ou vice versa (les douleurs physiques qui peuvent induire des déséquilibres émotionnels).


Prenez soin de vos émotions ! A ce propos, j’ai un très bon auteur à vous conseiller, Eckhart Tolle, qui a écrit des ouvrages porteurs d’éveil, de conscience et de sérénité.

72 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page